NOUVEAU CONFINEMENT : LE TOP DES JEUX DE SOCIETE EN FAMILLE !

 Les jeux de société représentent une activité importante au sein de la famille, nous avons été enfant et nous avons sans nul doute connu cela avec nos parents, voire nos grand-parents… Pratiquer un jeu de société, y jouer, c’est aussi l’occasion de raffermir la cohésion du foyer, de s’amuser tous ensemble, d’échanger et aussi, pourquoi pas, d’apprendre des choses et de se cultiver, sans pour autant en avoir l’impression. Parcourons ensemble, le temps de cet article, quelques-uns des jeux de société qui ont la côte ou qui ne sauraient tarder à la retrouver pour peu qu’ils l’aient perdue, et qui vont vous permettre de passer de super moments en famille, le week-end, le mercredi après midi ou au cours des vacances. Lancez les dés et déplacez vos yeux sur le paragraphe suivant pour commencer la partie !

...par Romain Pillard.


I/ Des jeux traditionnels qui continuent de plaire…

Souvenez-vous lorsque vous étiez enfant, nul doute que vous aussi vous avez eu droit au plateau de jeu avec les 4 coins colorés et les petits chevaux à sauver après avoir traversé tous les camps adverses… puis ascensionné l’échelle jusqu’au « Ciel » avec un 6 ! Oui, le jeu des petits chevaux connaît toujours un franc succès auprès des tout petits et des plus grands. Il offre l’opportunité de jour jusqu’à 4 en même temps et il est souvent l’occasion de retournements de situation qui ne feront pas que des heureux, lorsque par exemple, l’un de vos chevaux (celui de tête pourquoi pas…) se fera rattraper par celui d’un adversaire, puis « sauter » et renvoyer à l’écurie, où il devra repartir à zéro, en commençant par sortir un 6 au dé, pour pouvoir sortir ! Un jeu de société traditionnel parfait pour aborder les premières additions et pour apprendre les rudiments du compte et des petits calculs…


Après les petits chevaux, à présent, penchons-nous sur les dominos !!! Encore une fois, rares sont celles et ceux qui n’ont pas joué aux dominos alors qu’ils étaient enfants, ce sera donc l’occasion pour vous d’évoquer ce que fut cette époque, et les bons souvenirs que vous en conservez… Le jeu de domino est un moyen de faire travailler le sens de l’observation des enfants, ainsi que son sens de la logique et sa concentration. En outre, c’est aussi un excellent moyen pour permettre aux petits de développer la patience, et de comprendre, dans une certaine mesure, que tout peut venir à point, mais seulement à celui sachant attendre… De nouveau, et comme pour les petits chevaux, notez que les dominos sont un moyen très pratique pour aborder l’apprentissage des chiffres et de l’addition sans pour autant en avoir l’impression ; comptez les points sur les faces des dominos (comme sur les face des dés…) va le familiarisez avec le les bases du calcul sans avoir à passer par la case « école » !

Pour clore cette première partie de notre article, qui est dédiée aux jeux que l’on peut qualifier de « traditionnels » pour ne pas dire « séculaires », voici un jeu qui lui aussi tenait une place privilégiée dans la hiérarchie des jeux de société au cours des années 80 et 90, j’ai nommé : le jeu de l’oie. Se présentant comme une sorte d’escargot, de spirale, le parcours étant divisé en 63 cases. Pour le faire simple, comprenons donc que le jeu de l’oie symbolise une sorte de « parcours initiatique », comme un chemin de vie donc...avec les aléas que cela suppose : cases Bonus (rejeter les dés, avancer de quelques cases, le pont, etc.) et cases Malus (perte d’un de plusieurs tours, retour en arrière, le puits, etc.). Au cours de la partie, l’enfant pourra donc évidemment s’amuser en apprenant à compter et à additionner les chiffres des dés, mais il pourra également entrapercevoir l’idée du fil de la vie, de la chronologie, pas toujours simple, ni linéaire, qui guide justement le chemin de tout un chacun… À redécouvrir, si vous en aviez oublié l’existence.


II/ D’autres jeux désormais entrés dans le patrimoine de la famille.

Après nous être penchés sur les jeux de sociétés qui ont puisé leur source dans des  temps presque immémoriaux, à présent, prenons le temps de citer et de décrire certains autres dont l’avènement est bien plus récent. La courte liste que nous allons dresser se cantonnera à 3 jeux bien spécifiques, mais il existe un nombre considérable de variantes, qui connaissent elles aussi un grand succès et qui en reprennent les principes fondateurs.

Commençons par le fameux Time’s Up (en bon français, le temps est écoulé…), qui se présente sous une forme très claire et très simple et dont le principe consiste à mimer des actions, des animaux, des personnages, des métiers et j’en passe, afin de les faire deviner à son équipe ou à son équipier. Pouvant se jouer à 4 au minimum, le but est de parvenir, sans utiliser la parole à représenter par des gestes les sujets que les cartes tirées au hasard vous dévoilent. Comme le nom du jeu l’indique clairement, chaque joueur qui mime possède un temps imparti, et une fois ce dernier écoulé, il s’agira de compter le nombre d’objets, de personnages etc. qui ont été découverts par le reste de l’équipe. Jouer en famille à ce type de jeu de mime requiert un certain âge, il faut que les enfants soient suffisamment dégourdis pour effectivement avoir un sens de la gestuelle permettant quelques finesses, néanmoins, c’est aussi le moyen de les y faire parvenir plus vite…  Outre l’aspect extrêmement ludique de l’activité, parfois même vraiment hilarante, ce type de jeu, à la Times’ Up permet de développer sa coordination psychomotrice (pour celle ou celui qui mime évidemment…), son calme, ainsi que son esprit de synthèse (parfois il faut aller au plus simple et ne pas chercher à représenter des choses trop complexes pour ne pas perdre son équipe…). Pour l’équipe qui doit deviner, et bien là encore les vertus sont nombreuses et au milieu des éclats de rire venant illustrer telle ou telle attitude plus ou moins claire et bien mimée, il faudra faire preuve d’une capacité de déduction et d’une imagination dosée juste comme il faut pour ne pas se perdre en des conjectures qui ne feront que vous éloigner de l’objet ou de la chose à découvrir… Ces jeux de mimes remportent un énorme succès et vous feront vivre des moments vraiment trépidant, que vous soyez les adultes ou que vous soyez les enfants, et ce sera aussi l’occasion pour les premier d’expliquer au second quels travers éviter pour aller vers l’efficacité et tâcher de leur faire affiner leur expression corporelle. Nous ne saurions trop vous conseiller d’essayer, nous vous garantissons des parties inoubliables !

Le second des jeux de société qui font un tabac en famille sera le Trivial Pursuit, qui a débarqué en France dans les années 80 et qui a connu un réel succès après avoir changé de nom (il s’appelait d’abord Remue Méninges). Ce qui a fait le succès du Trivial Pursuit c’est sa caution pédagogique en plus de son aspect classieux classique vraiment ludique. Qui n’a pas déjà fait tout donné pour parvenir à remporter les fameux petits « Camemberts » de chaque discipline pour pouvoir remporter la partie en se rendant en fin de partie vers le centre de la roue que représente le tableau de jeu ? La force de ce jeu réside dans les déclinaisons du savoir qu’il requiert pour parvenir à l’emporter : Histoire, Géographie, Sciences Naturelles, Sports et Loisirs, Arts et Littérature et Divertissements. Si vous souhaitez que vos enfants apprennent des choses et se cultivent tout en jouant avec vous, alors rien de plus simple, achetez-leur un Trivial Pursuit ! La grande force de ce jeu a été d’évoluer perpétuellement, pour offrir des questions adaptées à des des âges spécifiques, ou d’autres à des thèmes en particulier… C’est ainsi  que si vous êtes vous-même un véritable Pic de la Mirandole, et bien vous pourrez vous mesurer à armes égales avec vos enfants, chacun allant piocher ses questions dans la boîte adaptée à son niveau de connaissance et de culture générale. Chaque type de joueur est donc ciblé par une série spécifique, que ce soient pour les thèmes ou pour le niveau, tandis que les règles du jeu, quant à elles, demeurent sensiblement les mêmes avec parfois l’introduction de petites variantes. Le Trivial Pursuit est parfait pour partager un vrai moment de convivialité doublé de savoir et de pédagogie, il met en avant le hasard via les jets de dés et vous offrira d très chouettes moments en famille, durant lesquels vous pourrez tout autant étaler votre science que vous faire bluffer par les connaissances acquises par vos enfants. Un « must have » pour les longues après-midi d’hiver ou les soirées de vacances !


Pour terminer, comment ne pas faire honneur au jeu le plus vendu et le plus « rentable » de tous les temps, le jeu qui colle si bien à notre société que les enfants comme les parents en sont gagas, j’ai nommé le Monopoly ! Il faut savoir que ce jeu de société cultissime existe sous sa forme et son appellation actuelle depuis 1935 et nous vous passons les circonvolutions qui ont précédé puis suivi sa « naissance ». Est-il besoin de rappeler les principes de ce jeu ? En deux mots, vous devrez accumuler des propriétés et négocier avec les autres joueurs dans l’objectif avoué et assumé de les mettre sur la paille les uns après les autres… Outre le fait de faire travailler les petits calculs, puisque le jeu se fait avec deux dés, le Monopoly est aussi une excellente façon d’aborder les stratégies d’investissement. Mais il y a bien sûr également l’aspect tactique des familles de propriétés à prendre en compte, car une fois regroupées, les  cartes de même couleur permettent de multiplier les gains, sans parler de l’idée de pouvoir booster ses gains (par le biais des loyers) en ajoutant des maisons puis des hôtel, la possibilité d’hypothéquer ses propriétés pour se refaire et se relancer… Bref, vous l’aurez compris, le Monopoly procure des parties endiablées parsemées d’éclats de rire mais développe aussi de véritables qualités de négoce et de comptable, sans lesquelles même une chance insolente sera insuffisante pour l’emporter.  Par ailleurs, la force de ce jeu a aussi été de savoir s’adapter à ses différents publics, ont ainsi fleuri grand nombre de déclinaisons de plateaux thématiques et de formats dédiés. Imaginez qu’il existe même une édition dénommée Monopoly pour les tricheurs, ce qui fera sourire certains joueurs qui ne l’ont pas attendu pour avoir la main leste afin de grappiller un petit billet à la banque en douce... Le Monopoly s’est imposé dans presque tous les foyers du monde comme un incontournable des vacances et l’on comprend pourquoi lorsque l’on voit l’engouement qu’il suscite chez toutes les générations, car c’est un jeu véritablement intemporel. Pour les soirées au coin du feu, dans le salon avec toute la famille, ou bien pour les vacances afin de meubler les après-midis parfois un peu longue, apprenez à vos enfants à faire les comptes en leur confiant la banque et à faire des affaires en se montrant aussi intransigeants et alertes que possible afin de se donner une chance de remporter la partie ! 


Conclusion :

Il va de soi qu’un article n’est pas suffisant pour couvrir l’ensemble des jeux que nous aurions aimé vous proposer afin d’occuper et d’amuser toute la famille, néanmoins nous espérons que la sélection que nous avons faite vous amènera à y trouver une petite idée ou deux. Nous aurions pu citer le UNO, le Cluedo, l’illustre et indémodable Scrabble, le non moins fameux Risk, et tant d’autres encore…
Le jeu de société est une composante importante de la vie au sein du cocon  du foyer, et si nous avons eu la chance, enfant, d’avoir des parents qui ont pris le temps de nous y amener, et bien tâchons à notre tour de fournir aux nôtres ces moments conviviaux, qui transcendent l’esprit de famille, et qui, n’en doutons pas, ont au moins autant de vertus que le temps passé devant un écran à regarder des séries ou avec une manettes entre les mains à faire bouger des pixels et des polygones...tout seul face à soi-même.








0 Comments:

Publier un commentaire