UN NOEL HOME MADE : CONSOMMEZ INTELLIGEMENT !

 Si Noël est synonyme d’un bon repas, de retrouvailles en famille et d’une bonne dose de cadeaux, derrière cette réalité se cache beaucoup de gaspillage, un bilan carbone plus que mitigé  – les festivités liées à Noël représentent environ 6 % de l’émission annuelle de carbone – et bon nombre de dépenses futiles. Dans un monde où de plus en plus de Français sont soucieux de leur empreinte environnementale, opter pour un Noël home made contribue à faire un geste pour la planète sans toutefois altérer la magie de la fête. C’est aussi un excellent moyen pour responsabiliser les plus jeunes à travers des activités pour enfants lors desquels ils sont amenés à faire preuve de créativité et d’ingéniosité pour créer, à partir de peu, de véritables merveilles. 

Ainsi, en plus de faire durer le plaisir de Noël plus longtemps, cela peut faire naître des vocations !

Des décorations de Noël faites maison

Si décorer sa maison au rythme de Noël est une tradition ancestrale qui plaît tant aux petits qu’aux grands, pourquoi ne pas changer quelque peu ses habitudes en optant pour des accessoires home made ? Les enfants, par exemple, adorent créer des objets avec de la pâte à sel. À la place d’accrocher une guirlande toute prête, il est possible d’organiser un après-midi en famille dédié à la conception de décoration de Noël. Un peu de peinture ou de colorant alimentaire et le tour est joué. Les plus jeunes seront ensuite très fiers d’exposer leurs créations fidèles à l’esprit de Noël. Les anciens bocaux en verre, quelle que soit leur taille, sont également une excellente base pour fabriquer des photophores, les bouteilles en verre peuvent servir à faire des soliflores pour les férus d’art floral et les bouchons de liège – dont on ne sait que rarement quoi faire – sont une source intarissable pour faire de petits sapins, des couronnes de Noël ou tout autre élément de décoration. Qui plus est, on a tous chez soi une guirlande LED achetée sur un coup de tête et qui prend la poussière dans une boîte en carton. Pour lui donner une seconde fraîcheur, l’astuce consiste à utiliser des capsules de cafés, préalablement vidées et de les fixer sur les ampoules. Ensuite, lesdites capsules peuvent être peintes et agrémentées de divers éléments de décoration : neige artificielle, coton, paillettes… Voici une guirlande toute neuve qui selon sa taille, trouvera sa place dans le salon ou même sur le sapin de Noël !


Un sapin de Noël home made


À la place d’acheter un sapin de Noël naturel qui n’aura qu’une existence éphémère ou d’opter pour un sapin de Noël artificiel dont l’empreinte carbone avoisine les 8 kilos, il est tout autant réjouissant d’en faire un 100 % maison. Si le sapin en carton fait des émules, il existe une multitude d’autres solutions. Certes, cela demande de troquer l’image ordinaire du petit arbre vert contre une apparence davantage conceptuelle, mais les enfants seront ravis de s’atteler à la tâche. D’anciennes planches de bois, du bois flotté ou des morceaux de palette savamment assemblés avec du masking tape peuvent faire un magnifique sapin de Noël DIY. Aussi, en s’inspirant du Jenga – un jeu qui consiste à empiler des morceaux de bois pour construire des tours –, il est possible de reproduire le même concept, mais avec des livres, de façon à créer un sapin. Si de nombreuses librairies se prêtent chaque année à l’exercice, pourquoi ne pas le refaire chez soi. Sinon, il est toujours possible de troquer le traditionnel et unique sapin pour une ribambelle de sapins disposés çà et là dans la maison pour le grand plaisir de toute la famille.


Du zéro déchet pour les papiers cadeaux


Difficile d’imaginer un cadeau de Noël sans l’emballage qui fait d’ailleurs amplement partie du cadeau lui-même. Pourtant cette pratique est loin d’être eco-friendly puisque chaque année ce sont 20 000 tonnes de papier cadeau par an qui partent à la benne – le papier cadeau hormis le craft, n’étant pas recyclable, mais seulement réutilisable. Alors, comment trouver une alternative plus responsable tout en restant fidèle à l’esprit de Noël ? Eh bien, c’est assez simple. Il suffit d’un peu d’imagination, quelques accessoires et du papier journal, des vieilles pages de magazines, des chutes de tissus ou de la toile de jute. Pour se passer de scotch ou de colle, un peu d’ingéniosité. Soit il est possible de fabriquer une colle maison à base de riz ou de farine, soit un peu de ficelle suffit pour faire tenir un paquet. Les férus de pliage peuvent également s’essayer au Furoshiki, une technique ancestrale de pliage japonais, assez facile à réaliser une fois le coup de main assimilé. Voilà, le cadeau est prêt à être offert ! Non seulement fabriquer son propre emballage cadeau permet de faire quelques économies – le papier vendu dans les commerces nécessitant tout de même un certain budget –, mais qui plus est, il sera traité avec davantage de considération par la personne qui le déballe. 






0 Comments:

Publier un commentaire